vendredi 26 août 2016

Salaire minimum à 15$/h - Québec solidaire réclame une commission parlementaire


Je partage à titre d'information



Salaire minimum à 15$/h - Québec solidaire réclame une commission parlementaire 

La députée de Sainte-Marie-Marie-Saint-Jacques, Manon Massé, souhaite rappeler au premier ministre du Québec que le débat sur l’augmentation du salaire minimum à 15$ de l’heure est déjà bien entamé et que pour le moment, c’est le gouvernement lui-même qui l’esquive. « Le débat est déjà bien entamé, mais Philippe Couillard est absent », rappelle la députée solidaire qui demande au premier ministre d’accepter qu’une commission parlementaire se penche sur le sujet.

« Quelle ne fut pas ma surprise d’entendre Philippe Couillard affirmer qu’il souhaite un débat sur le salaire minimum et encore davantage qu’il souhaite entendre les deux points de vue.  Si c’est le cas, je ne pourrais que m’en réjouir. Le problème, c’est que les nobles intentions du premier ministre restent souvent sur les tablettes pendant que son gouvernement est trop occupé à s’en prendre au monde ordinaire avec ses politiques d’austérité. Nous ne nous laisserons pas berner », affirme la députée solidaire.

Manon Massé rappelle qu’en début d’année, le premier ministre a confié au ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale le mandat de développer un Revenu minimum garanti au Québec. Depuis, c’est silence radio. Le ministre François Blais est trop occupé à faire tout le contraire en coupant les revenus des assistés sociaux avec son projet de loi 70. Elle craint que le même sort soit réservé au débat sur le salaire minimum soi-disant souhaité par le premier ministre.

« J’espère néanmoins que les député.es libéraux ont bien entendu leur patron. Philippe Couillard dit que les deux points de vue doivent être considérés sur cette question.  Ça serait déjà un progrès si son caucus l’écoutait.  Lorsqu’au mois de mai dernier j’ai forcé un débat de deux heures à l’Assemblée nationale pour proposer une hausse du salaire minimum à 15$ de l’heure, tous les libéraux qui ont pris la parole n’avaient qu’une préoccupation : défendre les intérêts des patrons sans tenir compte de celui des travailleurs et travailleuses à bas salaire. C’est honteux à quel point ce gouvernement est déconnecté de la réalité des gens », ajoute Mme Massé.

La députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques rappelle que les libéraux se sont opposés le printemps dernier aux deux motions solidaires présentées en chambre qui demandaient à l’Assemblée nationale d’étudier la hausse du salaire minimum à 15$/h.  Si le premier ministre a changé d’idée depuis, il doit appuyer publiquement l’idée d’une commission parlementaire demandée par Québec solidaire.

« Les peurs véhiculées par les lobbies d’affaires et acceptées comme des vérités par les libéraux n’ont pas de bases empiriques. Encore récemment, les groupes patronaux allemands prédisaient des vagues de licenciement si leur gouvernement mettait en place un salaire minimum dans ce pays qui n’en avait aucun.  Le gouvernement est quand même allé de l’avant avec l’appui de la société civile.  Deux ans plus tard, les pertes d’emplois massives annoncées par les patrons n’ont finalement jamais eu lieu. Les faits sont têtus! » conclut Manon Massé.

Québec solidaire est le seul parti politique à l’Assemblée nationale qui s’est positionné sans ambigüité  en faveur de de l’instauration d’un salaire minimum à 15$ de l’heure.  Les député.es solidaires travailleront en collaboration avec les acteurs sociaux pour informer la population sur les nombreux effets positifs d’une telle mesure.


C’est la meilleure : Israel veut s’approprier la médaille d’or à Rio du Palestinien Abu Ghosh !


Le mépris du gouvernement d'Israël



C’est la meilleure : Israel veut s’approprier la médaille d’or à Rio du Palestinien Abu Ghosh ! 

23 août 2016

Le culot et le négationnisme jusqu’au bout ! Ahmad Abu Ghosh qui a remporté l’or dans l’épreuve du taekwondo, vendredi à Rio, se voit acclamé dans la presse israélienne comme "un enfant du pays", alors qu’il est Palestinien, réfugié en Jordanie avec sa famille, depuis qu’Israel a envahi son village à l’Ouest de Jérusalem !


Il faut le lire pour le croire : i24 fait ses titres, à la suite de l’Agence télégraphique juive, sur "l’héritage israélien d’ Ahmad Abu Ghosh.

Et Haaretz ose écrire "les grands-parents du médaillé d’or olympique se sont "Réinstallé": vous avez bien lu !

Abu Ghosh est né en Jordanie et a concouru à ce titre pour ce pays, mais ses grands parents ont été chassés de leur village palestinien, qui porte d’ailleurs leur nom "Abu Ghosh", pendant les massacres israélien de 1948, qui ont détruit quelque 500 villages palestiniens et expulsé plus de 750,000 Palestiniens.


Et le jeune Ahmad a d’ailleurs grandi dans un camp de réfugiés palestinien en Jordanie, le camp Al-Nasser, près d’Amman, ce que la presse israélienne s’est bien gardée de dire.

Ce qui n’a pas empêché des twitts comme celui d’Ohad Horsandi, ancien représentant d’Israel à New Dehli qui se réjouit de la victoire d’Ahmed Abu Ghosh dont la famille vient du village israélien Abu Gosh" (sic)

www.ajib.fr/2016/08/jo-2016-jordanien-abu-ghoush-dorigine-palestinienne-remporte-lor-taekwondo/


CAPJPO-EuroPalestine


jeudi 25 août 2016

Le Mouvement Démocratie Nouvelle MDN est de retour dans Rosemont.


Bonne Nouvelle


AGRANDIR

Jean-Sébastien Dufresne, président du MDN et Anne-Marie Bouchard v-présidente du MDN avec votre hôte Sergio de Rosemont.

Le Mouvement Démocratie Nouvelle MDN est de retour dans Rosemont. 

Par Sergio de Rosemont

Le Mouvement Démocratie Nouvelle MDN est de retour dans Rosemont.

Plusieurs rosemontoisEs avaient déjà mentionné avoir apprécié les événements et participations du Mouvement Démocratie Nouvelle MDN dans Rosemont.

Alors je vous annonce une bonne nouvelle.

Oui, le Mouvement Démocratie Nouvelle MDN sera présent à l'Écofête de Rosemont 2016 dans le parc Pélican sur la rue Masson ce samedi 17 septembre 2016.

En cas de pluie remis au lendemain dimanche 18 septembre 2016.

Le Mouvement Démocratie Nouvelle MDN avait tenu un kiosque lors de l'édition 2014 de l'Écofête de Rosemont au parc Molson.

Donc au plaisir de se revoir le 17 septembre au parc Pélican sur la rue Masson.

Veuillez noter que d'autres événements du Mouvement Démocratie Nouvelle MDN sont à venir dans Rosemont.

«»------------------------------------«»

VIDÉO


L'invitation du Mouvement Démocratie Nouvelle aux rosemontoisEs
«»------------------------------------«»

POUR PLUS D'INFORMATION :

Le MDN Mouvement Démocratie Nouvelle est un mouvement prônant un mode de scrutin proportionnel mixte et compensatoire qui n’est rattaché à aucun parti politique.

SITE DE MEILLEURE DÉMOCRATIE
  meilleuredemocratie.com

SITE DU MDN MOUVEMENT POUR UNE DÉMOCRATIE NOUVELLE  
www.democratie-nouvelle.qc.ca

MDN MOUVEMENT POUR UNE DÉMOCRATIE NOUVELLE SUR FACEBOOK
  www.facebook.com/DemocratieNouvelle

MDN MOUVEMENT POUR UNE DÉMOCRATIE NOUVELLE SUR TWITTER  
twitter.com/#!/MDNinfo


«»--------------------------------«» 

P.S: Vu que pour l'instant je met mes photos sur Facebook et vu que Facebook aime bien à l'occasion changer l'adresse URL des photos, en cas où que d'un tel changement à mes photos voici l'adresse de mon article en version Facebook :
www.facebook.com/sergio.derosemont/media_set?set=a.15295

Extradition d’une mère canado-américaine vers les États-Unis - Québec solidaire demande à la ministre fédérale de la Justice de revoir sa décision


Un peu d'humanisme s.v.p. Madame la ministre fédérale de la Justice



Extradition d’une mère canado-américaine vers les États-Unis - Québec solidaire demande à la ministre fédérale de la Justice de revoir sa décision 

La députée de Gouin et porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, se désole de l’annonce de la ministre fédérale de la Justice, Mme Wilson-Raybould, concernant l’extradition d’une mère vers les États-Unis, où elle risque 15 ans de prison. « La ministre de la Justice fédérale doit user de son pouvoir discrétionnaire ! Madame, dont nous ne pouvons divulguer le nom en raison du statut de mineur de ses enfants, est accusée d’enlèvement aux États-Unis. La vérité, c’est qu’elle est allée sauver ses enfants, qui étaient victimes de violence de la part de leur père! Dans son jugement, la Cour suprême du Canada ne tient pas compte de l’historique de violence conjugale et familiale. Je suis outrée de voir que la ministre ne le fait pas non plus ».

Madame David rappelle que le père des enfants avait déjà été reconnu coupable de violence conjugale envers Madame. Ce fait aurait du être retenu dans l’analyse du dossier par la Cour suprême et par la ministre. « Le gouvernement Trudeau a promis une nouvelle stratégie fédérale sur la violence envers les femmes. Des séances de consultation ont eu lieu partout au Canada dans les derniers mois! L’action de la ministre de la Justice dans le dossier de Madame contredit les engagements fédéraux envers les femmes et les enfants violentés», continue la députée.

En décembre dernier, Mme David était intervenue auprès de sa collègue ministre de la Justice au Québec, Stéphanie Vallée, pour lui demander d’intervenir auprès de la Mme Wilson-Raybould. Mme Wilson-Raybould s’était montrée ouverte à étudier le dossier. « Le temps presse. Je demande encore une fois à Mme Vallée d’intervenir de toute urgence auprès de sa consoeur fédérale. Si Madame est effectivement extradée aux États-Unis, c’est à un véritable drame que nous avons affaire. Les enfants ont besoin de leur mère auprès d’eux! J’interviendrai personnellement auprès de Mme Vallée pour que des actions soient entreprises », promet la députée.


mercredi 24 août 2016

Le salaire minimum ou l’arrogance des riches


Manon Massé remet les pendules à l'heure



Le salaire minimum ou l’arrogance des riches



mardi 23 août 2016, par Manon Massé

Le salaire minimum à 10,75 $ l’heure est « approprié », affirme sans vergogne le ministre des Finances Carlos Leitão. Il n’y a donc « pas de problème à ce niveau-là », selon lui. Un salaire minimum annuel qui tourne autour de 20 000 $ « est à l’intérieur de ce qui est souhaitable », ajoute celui qui gagne autant en un mois et qui, dans son ancienne vie de banquier, en gagnait autant en quelques semaines. L’arrogance de certains riches n’a de toute évidence aucune limite !

À l’inverse, Carlos Leitão juge tout à fait approprié que des radiologistes, comme son collègue Gaétan Barrette, gagnent en moyenne 700 000 $ et plus, à même l’argent des contribuables. Il trouve tout à fait souhaitable que des patrons de grandes entreprises québécoises comme Bombardier gagnent 7millions $ alors que son pdg, Alain Bellemare, soutire à l’État 1,5 milliard $ d’argent public pour éviter que son « fleuron » soit acculé à la faillite. Même si objectivement sa performance laisse à désirer, ce chef d’entreprise gagne en moins d’une journée ce que gagne en un an un travailleur au salaire minimum. C’est 350 fois plus d’argent, soit 3500 $ l’heure !

Pendant ce temps, les préposéEs aux bénéficiaires qui s’occupent de nos aînées et aînés peuvent bien gagner 11 ou 12 $ l’heure, le ministre Leitão et son gouvernement n’en ont rien à cirer. Elles n’avaient qu’à choisir le bon métier... Le ministre trouve cependant approprié et souhaitable que les gens déjà riches continuent de s’approprier une part de plus en plus grande de la richesse collective.

Pour ne donner qu’un exemple, le salaire des médecins spécialistes a augmenté de 33 % en cinq ans et augmentera de façon encore plus considérable dans les prochaines années, alors que le salaire minimum n’a augmenté que de 9 %, ce qui couvre à peine l’inflation. Le plus inquiétant, c’est que les propos de M. Leitão nous indiquent que les travailleuses et les travailleurs au salaire minimum devront probablement se contenter de 20 cents de plus annuellement tant que le gouvernement libéral sera au pouvoir. Elles et ils sont condamnées et condamnés à voir leur pouvoir d’achat et leurs conditions de vie faire du surplace.

Décidément, M. Leitão et moi n’avons pas la même définition de ce qui est « souhaitable » et « approprié ». Comment espérer que la situation des travailleuses et des travailleurs qui vivent sous le seuil de la pauvreté s’améliore si ceux qui auraient la capacité de changer les choses ne voient pas de problème avec la situation actuelle ?

Le seul mérite du gouvernement Couillard est d’être clair sur ses intentions. Les travailleuses et les travailleurs à bas salaire savent maintenant qu’ils ne peuvent compter sur le gouvernement actuel pour améliorer leur rapport de force à l’égard des patrons souvent millionnaires comme les dirigeants de Couche-Tard (dont le pdg gagne 15 millions $ annuellement !) et autres grandes firmes de commerce au détail, de restauration rapide ou d’hébergement pour personnes âgées. Pas surprenant que le sentiment d’injustice grandisse parmi la population.

La vérité, c’est que si l’on augmentait le salaire minimum à 15 $ l’heure et qu’on diminuait de façon importante l’écart avec le salaire médian, ce sont un million de travailleuses et de travailleurs québécois qui amélioreraient directement leurs conditions de vie. Du même coup, ils contribueraient davantage au trésor public ainsi qu’à la croissance économique par la stimulation de la consommation. Par ailleurs, ils dépendraient beaucoup moins des allocations de l’État.

Le seul véritable argument présenté par la droite pour s’opposer à l’augmentation substantielle du salaire minimum est celui de la peur. La peur de voir de nombreux emplois être perdus. Cependant, les faits sont têtus et démontrent le contraire. L’an dernier, l’Allemagne a instauré un salaire minimum alors qu’il n’y en avait aucun dans ce pays. À l’époque, les opposants brandissaient l’épouvantail des pertes d’emplois et prévoyaient une explosion du chômage. Il n’en fut rien. Encore cette semaine, les journaux européens titraient qu’aucune vague de licenciement n’avait eu lieu, faisant mentir les groupes patronaux et autres lobbies de droite qui déchiraient leur chemise devant une telle mesure.

L’augmentation du salaire minimum est une politique économique et sociale structurante qui permettrait de régler une partie des problèmes de pauvreté au Québec. Elle renverserait un tant soit peu la tendance à l’accumulation de la richesse par les gens déjà riches au détriment des travailleuses et des travailleurs à petit salaire, ceux-là mêmes qui voient leur situation stagner ou se détériorer depuis trop longtemps et qui sont souvent forcés de vivre sous le seuil de pauvreté. Voilà ce qui serait approprié et souhaitable. C’est une question de dignité.


Changement de nom des étudiants trans: « Bravo au Cégep de Sherbrooke pour faciliter la vie des jeunes trans ! » - Manon Massé


Je partage à titre d'information



Changement de nom des étudiants trans: « Bravo au Cégep de Sherbrooke pour faciliter la vie des jeunes trans ! » - Manon Massé 

La députée de Québec solidaire, Manon Massé, félicite l’administration du Cégep de Sherbrooke pour son initiative permettant aux étudiants trans d’effectuer un changement de nom auprès d’une seule personne.

« Les étudiants du Cégep peuvent maintenant faire leur rentrée scolaire sous l’identité de genre et le nom qu’ils ont choisi. Auparavant, l’étudiant trans devait s’adresser à chaque enseignant individuellement pour changer son nom sur les listes de cours. Aujourd’hui, cette démarche est faite auprès d’une seule personne. Cela doit être un tel soulagement pour ces étudiants! » déclare Manon Massé.

Pour la députée, c’est un premier pas pour ces étudiants qui se battent pour un traitement équitable et le respect de leurs droits fondamentaux

« Cette initiative d’un établissement d’enseignement supérieur est probablement une première au Québec depuis l’adoption de la loi permettant aux mineurs trans de changer de mention de sexe à l’État civil. Pendant des mois, avec des parents d’enfants trans, j’ai fait pression sur la ministre de la Justice afin que le gouvernement prenne ses responsabilités dans ce dossier. J’ai même déposé mon propre projet de loi ! La ministre de la Justice a finalement présenté son projet de loi, qui a été adopté en juin. On mesure aujourd’hui l’importance de cette victoire à Sherbrooke », poursuite la députée solidaire.

En terminant, Manon Massé espère que cette décision du Cégep de Sherbrooke inspirera d’autres établissements d’enseignement et appelle le gouvernement du Québec à lancer une directive auprès des autres cégeps du réseau public.

« Cela faciliterait la situation des étudiants trans dans tous les cégeps du Québec. Chaque rentrée scolaire cause de l’anxiété importante et comme le Cégep de Sherbrooke nous le démontre, il est possible d’éviter cela », conclut Mme Massé.


mardi 23 août 2016

Le Collectif-RISQ vous attend à l'Écofête 2016.


Bonne nouvelle !


AGRANDIR

Sergio de Rosemont et Sébastien Rivard du Collectif-RISQ

Le Collectif-RISQ vous attend à l'Écofête 2016. 

Par Sergio de Rosemont

Effectivement le Collectif-RISQ tiendra un kiosque à l'Écofête édition 2016 qui se tiendra la samedi 17 septembre au parc Pélican sur la rue Masson dans Rosemont.

En cas de pluie le tout sera remis au lendemain.

L'équipe du Collectif-RISQ vous invite à venir nous rencontrer à notre table.

«»--------------------------«»

Qu'est-ce que le Collectif RISQ: Collectif pour une Réglementation de l'Industrie du Sondage au Québec ?

Un groupe de citoyens qui trouve que l'industrie des sondages n'est pas assez encadrée légalement.

Un groupe de citoyens qui considère que le public a le droit de connaître les groupes d'intérêts (compagnies, partis politiques, lobby) qui payent pour faire faire les sondages et qui demandent, lorsque cela avance leurs intérêts, la diffusion des résultats de ces sondages.

Un groupe de citoyens qui constate que les employés de ces compagnies travaillent dans des conditions difficiles.

Le Collectif RISQ a été créé afin d'amener les gouvernements fédéral et provincial à légiférer pour protéger les citoyens, les consommateurs et les employés face à une industrie devenue beaucoup trop influente sur notre société.

«»--------------------------«»


«»--------------------------«»

P.S: Vu que pour l'instant je met mes photos sur Facebook et vu que Facebook aime bien à l'occasion changer l'adresse URL des photos, en cas où que d'un tel changement à mes photos voici l'adresse de mon article en version Facebook :
www.facebook.com/sergio.derosemont/media_set?set=a.15268227806

C'était une rencontre préparatoire pour le Collectif-RISQ


Voir les photos suite à mon texte.


C'était une rencontre préparatoire pour le Collectif-RISQ 

Par Sergio de Rosemont

C'était une rencontre préparatoire pour le Collectif-RISQ.

La rencontre se tenait au Première Moisson situé au 3001 rue Masson dans le Vieux-Rosemont.

Étaient présents François Brosseau Sébastien Rivard ainsi que Sergio de Rosemont.

Effectivement au Collectif-RISQ nous nous préparons pour notre présence à l'Écofête de Rosemont qui se tiendra ce samedi 17 septembre au parc Pélican ( en cas de pluie remis au dimanche 18 septembre ).

Ca sera la première pour le Collectif-RISQ à l'Écofête de Rosemont.

«»--------------------------«»

Qu'est-ce que le Collectif RISQ: Collectif pour une Réglementation de l'Industrie du Sondage au Québec ?

Un groupe de citoyens qui trouve que l'industrie des sondages n'est pas assez encadrée légalement.

Un groupe de citoyens qui considère que le public a le droit de connaître les groupes d'intérêts (compagnies, partis politiques, lobby) qui payent pour faire faire les sondages et qui demandent, lorsque cela avance leurs intérêts, la diffusion des résultats de ces sondages.

Un groupe de citoyens qui constate que les employés de ces compagnies travaillent dans des conditions difficiles.

Le Collectif RISQ a été créé afin d'amener les gouvernements fédéral et provincial à légiférer pour protéger les citoyens, les consommateurs et les employés face à une industrie devenue beaucoup trop influente sur notre société.

«»--------------------------«»


«»--------------------------«»

VOICI LES PHOTOS :

P.S: Vu que pour l'instant je met mes photos sur Facebook et vu que Facebook aime bien à l'occasion changer l'adresse URL des photos, en cas où que d'un tel changement à mes photos voici l'adresse de mon article en version Facebook :
  www.facebook.com/sergio.derosemont/media_set?set=a.1526840867341697.10737423
 

AGRANDIR

La rencontre se tenait au Première Moisson situé au 3001 rue Masson dans le Vieux-Rosemont.


AGRANDIR

Étaient présents François Brosseau Sébastien Rivard ainsi que Sergio de Rosemont.

Merci à Martin Fontaine pour la photo.

lundi 22 août 2016

C'était les ateliers du Mouvement Démocratie Nouvelle MDN


Voir les vidéos et les photos suite à l'article


C'était les ateliers du Mouvement Démocratie Nouvelle MDN 

Par Sergio de Rosemont en collaboration de Luc Bordeleau

Vendredi 12 août 2016 c'était le "Mouvement Démocratie Nouvelle MDN" qui animait ses 2 ateliers dans le cadre du "Forum Social Mondial".

Le tout se déroulait se déroulait au 200 rue Sherbrooke Ouest local SH-3320.

Le premier atelier s’intitulait "S'inspirer de l'expérience international pour élaborer notre système électoral ».

Plus de la moitié des pays dans le monde utilisent un système électoral à finalité proportionnelle, c’est à dire que les partis politiques sont représentés dans la proportion du vote qu’ils ont obtenu aux élections. Ce n’est toujours pas le cas dans plusieurs pays à héritage britannique. Certains détracteurs d’une réforme s’inquiètent des conséquences de la mise en place d’un tel système.

Comment se vit un système proportionnel dans les pays qui l’ont adopté ?

Malgré l’absence de trois parlementaires de trois pays utilisant un mode de scrutin proportionnel, dont la présence était initialement prévue, nous avons tout de même pu échanger avec des représentants et représentantes d’organisations de la société civile de divers pays qui œuvrent activement à obtenir une réforme électorale. Ils et elles ont partagé leur évaluation de la situation politique actuelle dans leur pays, les stratégies qu’ils mettent en œuvre pour mobiliser la population, les défis rencontrés et des exemples de succès. Ont participé à cette discussion :

- Leo Cheverie, Représentant de Prince-Edward-Island Coalition for Proportional Representation

- Jean-Sébastien Dufresne, Président du Mouvement Démocratie Nouvelle

- Antony Hodgson, Président de Fair VotingkBritish Columbia

- Darren Hughes, Directeur exécutif adjoint de Electoral Reform Society du Royaume-uni et ancien ministre du gouvernement en Nouvelle-Zélande

- Klina Jordan, Co-facilitatrice de Make Votes Matter UK

- Rob Richie, Directeur exécutif de Fair Vote USA

Cette première atelier était animé par Jean-Sébastien Dufresne président MDN et les exposés ont été suivis d’une période d’échanges avec l’assistance.

Le deuxième atelier avait pour titre "Relever le défi de la mobilisation citoyenne au Québec et au Canada ».

Cette fois, dans un contexte québécois et canadien, il s’agissait d’identifier avec des représentantEs de la société civile les meilleurs moyens de comment mobiliser les citoyenNes autour de l'enjeu du mode de scrutin proportionnel.

Ce seconde atelier était co-animé par Jean-Sébastien Dufresne et Willy Blomme, directrice pour le Québec de l"Institut Broadbent. Tandis que cette dernière faisait état des démarches en cours au niveau fédéral, particulièrement via l’Alliance pour que chaque électeur et électrice compte, Anne-Marie Bouchard du CA MDN faisait de même pour le Québec, tout en rappelant les grandes lignes de l’histoire du mouvement et du dossier de la réforme, tout en soulignant ses réalisations récentes comme les rencontres teanspartisanes tenues en mai et juin 2016. Par la suite des représentants et représentantes d’organismes de sa société civile présents dans la salle ont ajouté leur contribution.

«»--------------------------------«»

POUR PLUS D'INFORMATION :

Le MDN Mouvement Démocratie Nouvelle est un mouvement prônant un mode de scrutin proportionnel mixte et compensatoire qui n’est rattaché à aucun parti politique.

SITE DE MEILLEURE DÉMOCRATIE
  meilleuredemocratie.com

SITE DU MDN MOUVEMENT POUR UNE DÉMOCRATIE NOUVELLE
 www.democratie-nouvelle.qc.ca

MDN MOUVEMENT POUR UNE DÉMOCRATIE NOUVELLE SUR FACEBOOK
  www.facebook.com/DemocratieNouvelle

MDN MOUVEMENT POUR UNE DÉMOCRATIE NOUVELLE SUR TWITTER
 twitter.com/#!/MDNinfo


«»--------------------------------«»

VOICI LES VIDÉOS :

( Vu que les ateliers étaient de niveau international, le travail se faisait en anglais et en français )


Les ateliers du Mouvement Démocratie Nouvelle au FSM - 01

-------------------------


Les ateliers du Mouvement Démocratie Nouvelle au FSM - 02

-----------------------------


Les ateliers du Mouvement Démocratie Nouvelle au FSM - 03

-----------------------------


Les ateliers du Mouvement Démocratie Nouvelle au FSM - 04

-----------------------------


C'est quoi le Mouvement Démocratie Nouvelle ?

Ici Anne-Marie Bouchard explique ce qu'est le Mouvement Démocratie Nouvelle MDN

«»--------------------------------«»

VOICI LES PHOTOS :

P.S: Vu que pour l'instant je met mes photos sur Facebook et vu que Facebook aime bien à l'occasion changer l'adresse URL des photos, en cas où que d'un tel changement à mes photos voici l'adresse de mon article en version Facebook :
  www.facebook.com/sergio.derosemont/media_set?set=a.1525491620809=

---» ATELIER # 01 «---


AGRANDIR

Le tout se déroulait au 200 rue Sherbrooke Ouest, un pavillon de l'UQAM.


AGRANDIR

La table du Mouvement Démocratie Nouvelle MDN à l’entrée de l'immeuble.


AGRANDIR

Le tout se déroulait se déroulait au local SH-3320.


AGRANDIR

Grâce à Skype des panélistes internationaux ont pu collaborer à l'atelier.


AGRANDIR

Willy Blomme de l'Alliance pour que chaque électeur compte et de l'Institut Broadbent.


AGRANDIR

L'atelier fut un succès

---» ATELIER # 02 «---


AGRANDIR

Jean-Sébastien Dufresne ouvrant le 2ème atelier.


AGRANDIR

On peut reconnaître Mercédez Roberge, l'ancienne présidente du Mouvement Démocratie Nouvelle MDN.


AGRANDIR

Les gens de l'auditoire pouvaient prendre la parole.


AGRANDIR

Willy Blomme à la co-animation.

Je suis allé à la vigile en soutien aux expulséEs de la Coop sur Généreux.


Voir mes photos suite à mon article.

VOICI MON ARTICLE EN SOUTIEN À LA COOP SUR GÉNÉREUX :


Je suis allé à la vigile en soutien aux expulséEs de la Coop sur Généreux. 

Par Sergio de Rosemont

Ce vendredi 19 août à 18:30 je suis allé à la vigile en soutien aux locataires de la Coop sur Généreux.

J'y suis allé par solidarité envers les locataires de la Coop sur Généreux, moralement j'y ressentait un devoir de les soutenir en tant que militant dans le domaine du droit au logement et en tant que membre du Comité Logement Rosemont.

Les locataires de la Coop sur Généreux ont le support du député Amir Khadir, mais ils ont aussi de besoin de tout le soutien possible donc le notre, le votre.

Ce dimanche 31 juillet 2016, une dizaine de locataires de la Coop sur Généreux ont été jeté sauvagement à la rue de façon illégale par le nouveau propriétaire du bâtiment et 4 agents de sécurité privés.

Aucune raison à été donné d'avance aux occupants de la place. Le projet de vie en communauté de la Coop Généreux existe depuis 2003. Certains résidents habitaient l'endroit depuis plusieurs années. Le propriétaire prétend que les résidents n avaient pas de bail, ce qui est faux car il y en a un.

Ce nouveau propriétaire a sorti tous leurs biens personnels dehors dans des sacs de poubelles.

Ce nouveau propriétaire a pénétré dans chacune des chambres des locataires et, ne permettant à aucun de ces derniers de rentrer dans les lieux, a emboîté tous leurs biens à leur place. Il a ensuite empilé le stock de manière désorganisée dans un entrepôt. Pour avoir accès à leurs effets personnels, les locataires étaient forcés à signer un papier comme quoi ils lui cédaient le lieu.

Depuis ces locataires de la Coop sur Généreux vivent dans la précarité.

Des procédures judiciaires sont en cours.

Si tout comme moi vous trouvez cette situation injuste et le comportement de ce propriétaire répréhensible, alors je vous invite à vous aussi soutenir les locataires de la Coop sur Généreux.

COMMENT VOUS POUVEZ LES AIDER ?

Voici une pétition que je vous invite à signer:

Pierre-Yves Beaudoin: Réinitier et innover la ''Coop sur généreux''
 secure.avaaz.org/fr/petition/Reinitier_et_innover_la_Coop_sur_genereux

Vous pouvez aussi aimer leur page Facebook par laquelle vous pouvez les contacter:


«»-------------------------------------«»

Comment décrire la Coop sur Généreux ?

{ Texte extrait d'un tract distribué par les locataires de la Coop sur Généreux }

La COOP sur Généreux fut un espace d'habitat unique et communautaire constitué de deux appartements, abritant onze résidents et résidentes. Cet espace qui appartenait jadis au Théâtre des variétés, propriété de Gilles Latulippe, a été fondé en 2003 avec des étudiants et artistes de McGill. En 13 ans d'existence, elle a accueilli plus de 3000 personnes et plus de deux cents résidents, des voyageurs venant de partout à travers le monde, des artistes, des associations et regroupements citoyens. Elle a permis l'organisation de soirées cabarets artistiques/jams et de soupers pot-luck, la pratique du dumpster diving, la création de projets tels que des jardins urbains en intérieur et extérieur, de soirées débats-conférences et de bien d'autres manifestations culturelles.

«»-------------------------------------«»

VOICI MES PHOTOS:

P.S: Vu que pour l'instant je met mes photos sur Facebook et vu que Facebook aime bien à l'occasion changer l'adresse URL des photos, en cas où que d'un tel changement à mes photos voici l'adresse de mon article en version Facebook : www.facebook.com/sergio.derosemont/media_set?set=a.1525431647482619
 

AGRANDIR

Ce mercredi 10 août 2016 Jacques Mercier locataire expulsé de la Coop sur Généreux était venu à l'assemblée de convergence organisé dans le cadre du FSM par le "FRAPRU" et par "NO-VOX" afin de dénoncer l'injustice vécue par les locataires de la coop.

Alors ce 19 août à 18:30 plusieurs militantEs du FRAPRU donc moi-même, ainsi que d'autres militantEs avons répondu à l'appel.


AGRANDIR

La Coop sur Généreux c'est cet édifice situé au 4518 Avenue Papineau, juste à côté du théâtre Le Latulipe.


AGRANDIR

Oui au 2e et 3e étages juste au coin des rue Généreux et Papineau.


AGRANDIR

Voilà j'y ai pris quelques clichés du bâtiment de la Coop sur Généreux qui se situe au 2e et 3e étages.

Photo prise de l'autre côté de la rue Papineau.


AGRANDIR

Voilà j'y ai pris quelques clichés du bâtiment de la Coop sur Généreux qui se situe au 2e et 3e étages.

Photo prise de la rue Généreux, la Coop sur Généreux se rend jusqu'au poteau électrique ou la ruelle.


AGRANDIR

Voilà j'y ai pris quelques clichés du bâtiment de la Coop sur Généreux qui se situe au 2e et 3e étages.

Voici les balcons.


AGRANDIR

Voilà j'y ai pris quelques clichés du bâtiment de la Coop sur Généreux qui se situe au 2e et 3e étages.

Voilà l'édifice se termine à la ruelle.


AGRANDIR

Marlène Lessard l'attachée politique d'Amir Khadir le député solidaire de Mercier est venue pour aider les locataires.


AGRANDIR

Voilà on s'installe pour la vigile en soutien aux locataires de la Coop sur Généreux.


AGRANDIR

Les militantEs, les suporteurEs se font de plus en plus nombreux.


AGRANDIR

Les militantEs, les suporteurEs se font de plus en plus nombreux.


AGRANDIR

Jacques Mercier un homme de courage et de combat, il fait parti des locataires de la Coop sur Généreux évincés de façon illégale.


AGRANDIR

Voilà on dépli la bannière.


AGRANDIR

Oui, pour ces locataires de la Coop sur Généreux, la coop était comme leur famille.


AGRANDIR

D'autres militantEs qui arrivent.


AGRANDIR

Les militantEs, les suporteurEs se font de plus en plus nombreux.


AGRANDIR

Marlène Lessard avec Sabrina Gaquière l'une des locataires évincées d'une façon illégale.


AGRANDIR

L'une des locataires évincées d'une façon illégale.


AGRANDIR

On préparait des pancartes sur place.


AGRANDIR

Voici le tract distribué par les locataires de la Coop sur Généreux.


AGRANDIR

Ma pensée pour la Coop sur Généreux.